TBI : Tout savoir sur le tableau blanc interactif

Les tableaux numériques connaissent un succès florissant dans le monde de l’enseignement et de l’entreprise. Voici quelques informations qui en faciliteront la découverte et la compréhension.

À propos du tableau blanc interactif

Le tableau blanc interactif (TBI) est un tableau numérique interactif (TNI). Ces deux termes sont équivalents et s’emploient indifféremment. Ce dispositif se compose de 3 éléments reliés dont le cœur est un écran blanc électronique ressemblant à un tableau blanc classique. Un ordinateur envoie une image au vidéoprojecteur qui projette l’image sur le tableau. Celui-ci renvoie à l’ordinateur les actions effectuées à sa surface. Le TBI représente une formule tout-en-un. Écran numérique de grand format, il est raccordé à un ordinateur équipé d’un logiciel constructeur ou un logiciel open source. Écran de projection, il est également associé à un vidéoprojecteur qui affiche les contenus et les données de l’écran de l’ordinateur. Écran tactile, il permet d’effectuer des actions, on utilise un stylet, une sorte de stylo numérique ou ses doigts.

Les modèles de TBI se différencient essentiellement par les caractéristiques retenues par chaque constructeur. Le TBI fixe est installé sur un mur ou sur un pied. Le TBI mobile se fixe sur un support TBI mobile à pied motorisé. Les raccordements entre le matériel et les accessoires sont filaires ou sans fil. Certains constructeurs adoptent la surface interactive active avec un stylet passif et des capteurs. D’autres privilégient la surface passive avec un stylet actif, ou encore la surface à infrarouge avec une utilisation au doigt. Les meilleurs écrans sont émaillés.

Comment fonctionne le TBI ?

Le TBI embarque une technologie interactive basée sur des détecteurs de mouvements à sa surface. Ceci se produit grâce à des capteurs, une technologie à infrarouges ou des caméras numériques.

L’ordinateur se raccorde au vidéoprojecteur par un câble vidéo (VGA). Celui-ci envoie un faisceau lumineux au TBI qui est relié à l’ordinateur par un câble USB ou une connexion sans fil (Wifi, Bluetooth). Avant la mise en route, le TBI doit être calibré.

Le tableau blanc interactif est un outil technologique qui offre de nombreuses fonctionnalités. Voici les fonctionnalités de base. Le contrôle de l’ordinateur à distanc se fait par appuis et par balayages sur la surface numérique. On obtient ainsi toutes les fonctionnalités d’une souris (clic, double clic, glisser déposer…). La saisie de données s’effectue grâce à un clavier virtuel. L’écriture d’annotations s’exécute à l’aide de feutres spéciaux ou de ses doigts.

À quoi sert le TBI ?

Les nombreuses fonctionnalités du TBI trouvent de nombreuses applications dans plusieurs domaines. Les plus importants sont l’enseignement, la formation et l’entreprise.

À l’école, le TNI a remplacé le tableau noir et intervient tout au long de la scolarité, de l’école élémentaire à l’université. Il trouve son utilité à partir du CM2. Il permet de faciliter l’interactivité et le travail collaboratif des élèves. Il contribue aussi à les sensibiliser aux technologies du numérique et à les familiariser avec l’ordinateur et internet. Pour l’enseignant, c’est un gain de temps énorme dans la présentation du travail à faire et la sauvegarde du cours. Tous les enseignants constatent un regain d’attention et de motivation de la part d’élèves qui vont plus volontiers au tableau.

En entreprise, le TNI compte parmi les outils de l’informatique de gestion. Il contribue à organiser et planifier des tâches, présenter des tableaux de bord, analyser des blocages ou rechercher des solutions en équipe. En réunion, il favorise les échanges et remplace le paperboard. Chacun des participants peut modifier et annoter la présentation powerpoint au fur et à mesure de son déroulement. L’enregistrement permet d’en envoyer une copie dès la fin de la réunion. En visioconférence, il privilégie le travail en collaboration grâce au partage de documents et d’écran pour les différents sites d’une entreprise.