Les TPE sont celles qui ont le plus de difficultés dans la communication. Comment se faire connaître face à la concurrence des grandes marques nationales et mondiales ? Quelques encarts de publicité ou des cartes de visite ne peuvent suffire. Bien que les moyens de marketing comme la présence dans des manifestations diverses (forum, exposition, etc…) peuvent développer la notoriété d’une très petite entreprise, le web est indispensable. Le référencement SEO ou SEA offrent des moyens performants de pérenniser une TPE.

Une visibilité incomparable

La toile est la meilleure vitrine pour toutes les entreprises. Qu’elle soit une TPE, une PME ou une franchise, le web est un moyen idéal pour se faire connaître. Par un site internet, l’internaute a une visibilité de l’offre de produits ou services, des prix, des informations relatives à l’entreprise, de sa réputation. Pour qu’il soit visible, le site internet doit être référencé, sans quoi il tombera au fin fond des oubliettes de Google. Ceci n’est pas le but de la création d’un site web.

Être référencé, c’est tout d’abord avoir un site web optimisé pour le référencement. Son architecture doit être optimale, tout comme ses textes, ses images, ses liens internes et externes. Relié à des comptes de réseaux sociaux, le site internet est prêt à prendre sa place parmi les meilleurs résultats des moteurs de recherche. Ici entre en ligne de compte le type de référencement que l’on choisi. Un référencement payant (SEA) est coûteux mais place le site web en première page. Le référencement naturel (SEO) est moins onéreux mais demande du temps avant d’atteindre les premiers résultats de recherche. Quoi qu’il en soit, la visibilité atteinte est optimale.

Un taux de conversion indiscutable

La présence sur le web est aujourd’hui essentielle. Sans cela, difficile de se créer un portefeuille client. Tout le monde est sur le web, à la traque d’entreprises ou de magasins proposant des produits et services moins chers. Ce ne sont pas de simples flyers qui suffiront à faire venir des centaines de consommateurs. Le taux de conversion en direct est bien moins important que celui offert par le web. Cette vitrine ouverte au monde qu’est un site web optimise les ventes, les contacts, les demandes de devis.

Le taux de conversion représente le nombre d’actions par rapport au nombre de visiteurs. Si 10 visites engendrent 5 demandes de devis, 2 achats et 1 e-mail, le taux de conversion est bon. Si à l’inverse, 10 clients visitent une boutique, 8 en ressortent et 1 demande le prix d’un article, le taux de conversion est très insatisfaisant. Un site web référencé en SEO ou SEA optimise ce taux de conversion. Il permet de vendre plus facilement, de créer le contact avec le public. Ceci dépend aussi de l’e-réputation, indispensable pour attirer des visiteurs à convertir leur visite en e-mail, demande de devis ou achat direct.

Dans tous les cas, le site web bien référencé est le meilleur moyen pour une TPE de se faire connaître et de faire vivre son entreprise…